Une robe de rêve pour la plus belle des mariées - Rosaria Stone
Rosaria Stone

Une robe de rêve pour la plus belle des mariées

Une robe de rêve pour la plus belle des mariées - Rosaria Stone

Moi et mon fiancé, avons prévu de nous marier juillet prochain. Nous commençons petit à petit de faire les préparatifs du mariage et nous avons aussi loué les services d’une organisatrice de mariage pour nous aider à tout organiser, et pour tout superviser le jour du mariage. Chantal, l’organisatrice, a commencé à visiter quelques magasins pour me trouver la robe idéale. Nous avons choisi un thème aux couleurs printemps, jaune poussin et vert clair. Et je me dis que nous devrions peut-être, changer de couleur, parce que je n’arrive pas à trouver une robe chic et descente que je pourrais porter. J’ai aussi consulté pas mal de magazines, et toujours rien. Ma meilleure amie, Anne-Marie, qui sera aussi mon témoin, s’est attribué la tâche de surfer pour regarder dans les sites internet, et dans les publicité Web, pour voir si on ne pourrait pas plutôt en trouver une là, mais même si j’ai aimé toutes les robes qu’elle a choisi pour moi, aucune d’elle n’est de couleur jaune et vert. En fait, toutes les robes qu’elle avait sélectionnées sont toutes jolies. Il y en a particulièrement trois parmi elles que j’adore, et que je porterais bien volontiers à mon mariage, si elles correspondaient à notre thème. Le hic, c’est que les invitations ont déjà été distribuées et si on décide de changer de thème, il va falloir, tout refaire et tout recommencer à zéro, vu que les décorations aussi ont déjà été commandées. Je ne sais pas quoi faire. Une idée peut-être ? Ça fait un moment que j’y pense et ça me tourmente. J’avais aussi songé, à peut-être, faire appel à un styliste couturier pour me faire une des robes qu’Anne-Marie a prise sur le net. Seulement, je suis allé voir trois stylistes pour me renseigner, et ils m’ont tous dit qu’ils pouvaient bien me faire une d’entre elles, et qu’ils pouvaient la réaliser dans les temps, mais question prix, aucun des trois couturiers ne m’a convainque. Cela revient presque au double du prix des robes prêtes à porter. Je préfère encore perdre mon temps à courir tous les magasins en ville, quitte à y passer des jours, des semaines, ou un mois entier, sans faire rien d’autre que ça. Je ne peux surtout pas me payer une robe qui coûte les yeux de la tête. Après tout, nous avons déjà dépassé la somme que nous avons prévue pour cet évènement. Je ne peux continuer à faire des folies.