Souper en ville - Rosaria Stone
Rosaria Stone

Souper en ville

Souper en ville - Rosaria Stone

Cette après-midi, j'ai rencontré une de mes amis pour le souper au centre-ville. On s’est parlé au téléphone, il y a quelques jours, et aujourd'hui, on était supposé de se rencontrer au métro Berri-UQAM, sur la rue St-Denis. Moi, je suis arrivé en retard, comme d'habitude. J'ai essayé de quitter le bureau quinze minutes avant cinq heures, mais juste au moment où je sortais, j’ai reçu un courriel sur mon IPhone, auquel j'ai dû répondre. Comme il fallait y ajouter des rapports que j'avais sauvés dans mon ordinateur, j’ai donc dû retourner dans mon bureau. J’attends ce courriel depuis le midi. Je me suis dit que mes collaborateurs avaient encore oublié qu’il y avait un décalage horaire entre le Vancouver et Montréal.

J'ai envoyé le courriel et j’ai regardé l’heure : cinq heures et cinq minutes. J’étais déjà cinq minutes en retard. J'ai appelé mon amie pour lui dire que j’étais déjà en route. Comme elle n’a pas répondu, je lui ai envoyé un message texte. Je suis sorti du bureau de nouveau et je me suis dirigé vers le métro.

Dans la station de métro, il y avait vraiment beaucoup de monde. J'ai dû prendre la rame suivante. Cinq minutes plus tard, j’étais à l’UQAM. J'ai monté les escaliers et j’ai pris la sortie St-Denis. Dès que je suis sorti, j'ai vu mon amie. Elle était en train de lire quelque chose. En m’approchant, j’ai pu voir qu’il s’agissait de la brochure d'une clinique pour une éventuelle augmentation mammaire. Elle me vit et ferma la brochure. On s'est embrassé et elle m’a dit que la brochure était pour une amie. Je ne sais pas si je dois la croire, mais quoi qu'il en soit, ce n'est pas à moi de juger.

J'ai souri en confessant que pour moi, je la trouvais parfaite comme elle est. Elle a changé de sujet, et m'a demandé si je savais où on irait souper. La dernière fois qu’on s’était vu, était toujours ici à l’UQAM. On avait mangé chez Les trois Brasseurs. Cette fois-ci, on devrait essayer un autre restaurant. On était juste devant le restaurant Los Tres Amigos. Soudain, nos narines ont senti une odeur appétissante de nourriture qui venait de l’intérieur. On s'est regardé l'une l'autre pour voir si on avait pensé la même chose : d’y entrer et commander un plat mexicain. Le serveur est venu immédiatement nous voir. Ce fut une soirée tout à fait charmante !