Mon homme et moi - Rosaria Stone
Rosaria Stone

Mon homme et moi

Mon homme et moi - Rosaria Stone

Je suis une femme comblée, ou je le devrais. Enfin, j’ai un petit ami qui prend soin de moi, malgré mon tempérament qui des fois, peut être très énervant. Mais il le supporte depuis les quelques mois que nous sommes ensemble. J’ai aussi trois amies qui, jamais, ne se séparent de moi, sauf quand je suis avec lui. Et puis, il y a Nathalie, ma meilleure amie, on se raconte tout. Un jour, mon chum et moi, on a décidé de vivre dans le même appartement, juste au-dessus d’une clinique où ils pratiquent des traitements de botox Montreal. Quelque temps après, des disputes ont commencé à faire surface dans notre relation, mais rien de méchant, de petites choses de la vie quotidienne. Mais une nuit, il m’avait dit qu’il avait une surprise pour moi. Il m’annonça qu’au travail, il avait obtenu une promotion, et qu’il devait s’absenter quelques mois, pour faire une formation dans une autre région. Je lui ai proposé de l’accompagner, mais il a refusé, en m’expliquant que c’était la compagnie qui devait assurer tous ses frais, et que ça serait une dépense inutile de voyager ensemble, mais qu’en revenant, lui et moi, on pourrait passer à l’étape suivante de notre relation. Et c’est là qu’il m’offrit une bague de fiançailles qui me laissa sans voix. J’étais heureuse comme jamais, mais triste à la fois de le voir partir. Les semaines, les mois passèrent, et quand je me sentais seule, j’appelais ma mère ou mes amies, pour faire des soirées entre filles chez moi. Un soir, mon copain et moi, nous étions disputés au téléphone, il m’a raccroché la ligne au nez, et a éteint son appareil. Je n’en pouvais plus, alors j’ai appelé mes amies qui m’ont consolé. Ces dernières ont insisté pour que je sorte avec elles. Au début, ça ne me disait rien. Je leur disais que j’étais en couple, mais elles ont réussi à me convaincre de les accompagner. Dans la voiture qui nous conduisait, il y avait Nathalie, son copain, et le cousin de ce dernier, qui s’appelait Marc. Les autres étaient dans une autre voiture avec chacun leurs chums. Le cousin était assez mignon, et pendant toute la soirée, il a essayé de me séduire, mais sans y parvenir. En rentrant, Nathalie m’a dit que Marc m’avait trouvé de son goût, et qu’il souhaitait que l’on se revoie. Mais je suis le genre de fille à qui on peut faire confiance. Alors, il est inutile de dire que j’ai refusé, et que j’ai décidé de ne plus revoir cette amie.